Solutions

Protection de nos vies

Adopter une réglementation pour protéger toute vie des radiofréquences et des rayonnements micro-ondes

Des centaines d'études scientifiques à comité de lecture indépendantes de l'industrie, y compris les recherches les plus récentes, prouvent que les champs électromagnétiques de radiofréquences (CEM RF) ont des effets biologiques nocifs à des intensités des millions de fois inférieures aux valeurs limites actuelles. Nous demandons l'application du principe de précaution aux CEM RF afin de se prémunir contre les risques pour l'environnement et la santé humaine.


Dix propositions à transposer dans la législation européenne:

Proposition 1

Adopter des valeurs limites d'exposition aux CEM RF basées sur tous les effets sanitaires et biologiques, et pas seulement sur ceux liés à la température, afin de protéger les êtres humains - surtout les enfants, les femmes enceintes, les malades, les personnes âgées, les infirmes, les personnes électro-hypersensibles, les personnes blessées par ces rayonnements et celles qui utilisent des appareils électro médicaux ou des implants ; appliquer le principe de précaution.

Lire la suite

Proposition 2

Mettre à jour la Recommandation 1999/519/CE et la Directive sur le lieu de travail 2013/35/UE. Celles-ci "devraient être régulièrement réexaminées et réévaluées".

Lire la suite

Proposition 3

La Recommandation 1999/519/CE et la Directive sur le lieu de travail 2013/35/UE "doivent être fondées sur les meilleures données scientifiques disponibles". Nous demandons que les valeurs limites soient fixées selon les directives scientifiques et empiriques LES PLUS PROTECTRICES.

Lire la suite

Proposition 4

Veiller à ce que les directives supplémentaires en matière d'exposition soient élaborées par des scientifiques ayant une expertise biomédicale et exempts de conflits d'intérêts : nommer un nouveau panel ou étendre les activités du Comité scientifique des risques sanitaires, environnementaux et émergents (SCHEER) pour évaluer les paramètres bioactifs des champs électromagnétiques de radiofréquences.

Lire la suite

Proposition 5

Veiller à ce que les tests des appareils sans fil, des antennes et de leur fonctionnement évaluent tous les paramètres biologiquement actifs des champs électromagnétiques de radiofréquences.

Lire la suite

Proposition 6

Remplacer les connexions sans fil par des câbles. Le faire immédiatement dans les lieux tels que les hôpitaux, les jardins d'enfants, les écoles, les maisons de retraite et tous les bâtiments publics.

Lire la suite

Proposition 7

Sensibiliser le public sur les dangers associés aux technologies sans fil et sur les moyens de minimiser l'exposition (par exemple, en utilisant des câbles).

Lire la suite

Proposition 8

Conseiller aux États membres de prévoir des zones à faible rayonnement ou sans rayonnement dans les municipalités. Déclarer toutes les réserves naturelles et tous les parcs zones à faible rayonnement ou sans rayonnement.

Lire la suite

Proposition 9

Afin de protéger la santé humaine et la bio-intégrité, demander aux citoyens européens un consentement éclairé avant de les exposer aux champs électromagnétiques de radiofréquences.

Lire la suite

Proposition 10

Sur la base du principe de précaution, adopter une directive concernant les limites d'exposition aux champs électromagnétiques de radiofréquences pour la protection de la faune et de la flore.

Lire la suite
life
© 2022 Europeans for safe connections.